Voici un sujet qui pourra va en faire crier plus d’un… Notre belle armée qui coute des milliards chaque années! Ce qui m’a fait penser à écrire cet article, c’est mes tirs de obligatoires que je dois effectuer le vendredi 27 août, dernière date de l’année à La Chaux-de-Fonds…

Je vais parler de ce que j’en pense et de mes expériences sous les drapeaux… Mon Fass90 et ma bouffe, en exercice!

Un peu d’histoire

Les débuts de l’armée suisse remontent à la fin du moyen-âge. À cette époque, c’était plus précisément des milices cantonales. C’est seulement à la fin du 18ème siècle qu’elle fut gérée par la confédération.

Je vous invite à lire la partie « historique » sur Wikipedia.

Les inconvénients

Bien avant le problème des coûts monstrueux que l’armée génère, il y a pour moi les problèmes humains. Quoi que nous en disions, le service obligatoire est un gros frein à la vie personnelle et professionnelle. Et oui!
TOUT D’ABORD SUR LE PLAN PERSONNEL…
Je crois qu’une personne qui n’y est pas passée ne peut pas comprendre l’effet que ça fait de ne plus pouvoir rien dire ou faire de ses propres initiatives et/ou envies, d’être rendu à l’état de mouton et de devoir obéir aveuglement à certains ordres et/ou règles stupides, ridicules ou dangereux sous peine de finir en prison ou d’avoir une énorme amende en cas de non-respect. En gros c’est: Fais ce qu’on te dit sans réfléchir et ferme ta gueule!

21 semaines coupé du monde, c’est long! Tu en devient psychopathe parfois… ton seul but de la semaine c’est d’arriver à ton mini week-end de repos… oui mini week-end, car personnellement nous étions lâchés à 8H le samedi matin (après 1h de sport évidemment) et nous devions être en caserne le dimanche soir à 23H. Du coup, ben le samedi matin s’envole en fumée, car traverser la Suisse en train ça prend un certain temps et le dimanche soir, tu manges tôt et tu repars… ça passe très vite, surtout quand tu es épuisé et que tu dors jusqu’à midi le dimanche.

Sur le plan sanitaire: Perso, j’ai chopé une crève incroyable! Elle m’a duré quasiment toute la période de l’armée (début mars à fin juillet 2008) et ça m’a provoqué une Sinusite chronique dont je souffre encore aujourd’hui! Bah oui, même si t’es malade là-bas, ben tu fais les exercices comme tout le monde. Et le pire, c’est que ça à complétement bousillé mon sommeil… avant l’armée, je n’avais aucunes peines à me lever le matin quelque soit le temps que j’avais dormi (une nuit normale, qu’on s’entende bien!) Mais depuis là, ça fait donc maintenant plus de deux ans, c’est l’enfer le matin! Que je dorme 6, 8 ou 10 heures c’est pareil! Il me faut minimum 15 minutes pour émerger!

Il y a je pense encore des dizaines d’exemples de contrainte sur le plan personnelle, mais je vais pas toutes les faire!

SUR LE PLAN PROFESSIONNEL

Combien n’ont pas pu décrocher, au moins une fois dans leur vie, une place de travail à cause de l’armée? La majorité je pense! De nos jours, ça fait fuir les patrons quand on leur dit qu’on doit partir 3 semaines par année pour faire le guignol!

Dans le temps, ça pouvait être positif de l’avoir fait, d’autant plus si nous étions sous-officier ou officier, mais maintenant ils en ont rien à faire…

RETOUR EN ARRIÈRE

Dans le temps, c’était pas aussi facile qu’aujourd’hui! Nos pères et surtout nos grands-pères étaient vraiment à plaindre! Certes leurs écoles de recrues duraient seulement 15 semaines contrairement au 21 de nos jours, par contre ils étaient embêtés bien plus longtemps que nous! Jusqu’à 50 ans! Et 40 ans par la suite (si je ne me trompe pas) avant la dernière réforme.

J’étais petit lorsqu’il me l’a expliqué, mais mon grand-père s’est tapé à peu près 2 ans d’armée de suite, car il a eu la malchance d’être né en 1924 et je vous laisse devinez durant quelle guerre c’était lorsqu’il eu l’âge de faire son service… ensuite, il a dû encore aller, comme les autres, jusqu’à ses 50 ans (pas de cadeaux, même pour ceux qui s’étaient sacrifiés pour la sécurité du pays!), deux semaines par année. Il faut préciser encore une chose importante, c’est que ces deux semaines n’étaient payées ni par l’armée, ni par son employeurs! Double en-tubage quoi!

L’AMBIANCE, L’ÉTAT D’ESPRIT ET LES CODES MILITAIRES

C’est assez lourd à supporter, tout est fait pour te rendre fou.

  • Dormir que 5 à 6 heures environ par nuit (très souvent, c’est bien moins).
  • Les exercices inutiles.
  • Les gestes répétés 1000x pendant tout le service.
  • Les saluts.
  • Les formations militaires.
  • L’hymne devant le drapeau le samedi matin.
  • La tenue toujours correcte.
  • Le cirage de pompe et le nettoyage du fusil.
  • Les détails de maniaques et stupides pour le rangement des chambres et des lits.
  • Les 5 minutes qui ne sont en faite que 1 ou 2.
  • Les transports en camion.
  • Les gardes! (surtout le week-end).
  • Ne pas pouvoir se doucher pendant presque une semaine.
  • Les marches interminables.
  • Le faite de courir pour attendre et d’attendre pour courir.
  • Les suisses-allemands (  je rigole)
  • Certain(e)s gradé(e)s frustré(e)s qui feraient bien moins les malins sans leurs uniformes.

Encore une fois, je pense qu’il y a encore des dizaines d’exemples!

Oui oui, vous ne rêvez pas!

Les avantages

Malheureusement, ils ne sont pas énormes… c’est plutôt des expériences de vie… voici une petite liste de ce que j’ai aimé:

  • La faite de se surpasser et découvrir que notre corps peu aller loin, très très loin…
  • Les camarades (bien que l’on ne voit que très peu ces derniers après l’école de recrue, ce qui est dommage).
  • Le maniement d’une arme et le tir.
  • Ne faite de ne pas devoir réfléchir par moment (bien que je déteste ça en temps normal, comme cité plus-haut).
  • Les rares soupers « libres » à l’extérieur!
  • On devient sportif (bon c’est vite oublié malheureusement).

Il y a encore certains petits détails que je n’ai plus en tête…
L’organisation, la plus bordélique?
Contrairement aux apparences, l’armée c’est vraiment désordonné!

J’en ai pour exemple mes cours de répétition…

En 2009, je devais faire mes premiers, ils étaient sensés être au mois de mai (chose que je ne savais pas)… sauf qu’ils ne m’ont pas envoyé d’ordre de marche! Au mois de juillet, je me suis un peu inquiété et n’ayant pas de nouvelles, j’ai envoyé une lettre pour savoir ce qu’il en était. C’est là qu’ils m’ont dit que c’était en mai et que j’aurais dû m’informer avant! Certes, mais personnellement j’ai pas que ça à faire! Après plusieurs lettres, fin août 2009 j’ai reçu une ultime lettre m’informant qu’ils pouvaient me mettre un cours de rattrapage 2 semaines plus tard, c’est à dire à mi-septembre… manque de bol, je revenais de deux semaines de vacances, donc mon employeur n’a pas été d’accords et même s’il avait été, ça n’aurait pas joué étant donné que je déménageais début octobre. Résultat: 200 CHF d’amende.

Cette année, ça va être rebelote! Car cette fois-ci, c’était les 3 dernières semaines de juillet. Et vu mon métier, c’est un des seuls moments dans lequel nous pouvons faire de gros travaux chez nos clients vu qu’ils sont pour la plupart en vacances. C’est au moins de février qu’ils m’ont informé de ça… Du coup je leur ait envoyé une lettre pour leur expliquer et leur demander un autre cours avant ou après cette date. Ils ont acceptés que je ne fasse pas le cours de juillet, mais je n’ai toujours pas de date à l’heure actuelle!

Ca c’est qu’un exemple parmi tant d’autres.

Conclusion

Je suis assez partagé sur le sujet. Les arguments pour sont assez maigres, mais ils en valent vraiment la peine. Je pense simplement que ça devrait durer beaucoup moins longtemps (genre les 13 semaines pour devenir soldat) et qu’on devrait supprimer ces cours de répétitions ridicules.

Tout ce que j’ai écris, c’est dans un contexte hors-guerre on est bien d’accord, il faut garder à l’esprit qu’ils nous forment au combat. Certes, mais ne serait-il pas plus judicieux de placer de l’argent ailleurs que dans l’armée? Au hasard, pour l’AVS qui va de plus en plus mal… Quel pays pourrais franchement nous attaquer!? Même les allemands ne l’ont pas fait pendant la 2ème guerre mondiale (les vraies raisons, nous ne les saurons sans doutes jamais)…

Cet article vaut ce qu’il vaut, ces justes mes pensées… après chacun le prend comme il en a envie…

Et vous, qu’est-ce que vous en pensez? Quelles-sont vous expériences?

Aller Hop, toutes les chambres sur la place d’arme! (Heureusement, c’était la compagnie voisine!)